La société de consommation s’est fortement développée. Le marché économique regorge de concurrence et à fortiori de distinction. Le nom de marque doit donc permettre de se distinguer mais aussi d’exprimer les valeurs de son porteur.

  1. – Le naming et ses enjeux
  2. – Méthodologie et construction du naming
    1. Le brief
    2. Le concept
    3. Carte d’identité des noms
    4. Vérification de la dispo
    5. Remise présentation
  3. – Classe des noms
  4. – Conclusion

Le Naming

Le terme « naming » enveloppe deux définitions :

Définition 1 :

Le naming est un parrainage économique. La société fait le choix de payer une infrastructure pour porter son nom et ainsi accroître sa visibilité. C’est une façon efficace d’augmenter la notoriété spontanée. En effet, le public mémorisera aisément le nom de l’entreprise si celle-ci est affiliée à un événement ou une structure de renom.

C’est par exemple le cas de la société MMA qui a rétribué le stade du Mans pour que celui-ci porte le nom MMArena.

Définition 2 :

Le naming désigne les techniques de création pour le choix d’un nom de marque, de société ou encore de produit. Cette démarche s’inscrit dans la politique de marque. C’est une étape cruciale et très importante dans le process de création d’identité de marque.

Le nom d’une organisation fait partie intégrante de son identité au même titre que son logo.

Focus Cassian

L’agence de communication Cassian s’affaire à vous accompagner dans le cadre de la création de marque pour votre société ou votre produit.

Briefez-nous ! Nous vous dénicherons LE nom adapté à l’ADN de votre structure et aux spécificités du marché.

1 – Le naming et ses enjeux

Votre marque doit être unique, remarquable et mémorisable durablement. Elle doit représenter l’ADN de votre société ou de votre produit, ses valeurs, mais aussi les effets et bénéfices pour vos cibles.  

Et c’est là toute la complexité !

Une promesse, une baseline, un slogan, disposent de temps et de rythme pour convaincre et convertir un prospect en client. Le nom d’une marque, quant à lui, doit trouver son rythme rapidement. Seules quelques syllabes pour créer l’effet escompté.  

Une fois encore, tout est question d’émotion. Le nom de votre marque doit être incitatif et donner envie d’essayer quelque chose de nouveau. Il doit provoquer non seulement le besoin mais aussi l’envie chez le consommateur. Quelques lettres et leurs dispositions, leurs sonorités, font toute la différence : attirer ou repousser, convaincre ou dissuader.

Aujourd’hui, il n’est plus seulement question de répondre à un besoin vital. Les consommateurs aspirent à s’identifier. Ils recherchent du sens, la revendication d’un positionnement. Votre marque doit se distinguer par son innovation mais aussi par la responsabilité qu’elle engage face à son environnement qu’il soit écologique, sociétal ou encore économique.

Tout ceci doit être perçu comme un échange. En effet, la marque communique aux consommateurs qui, eux, engagent un investissement économique, une reconnaissance, un engagement, une fidélité. C’est la raison pour laquelle votre marque doit tenir ses promesses. En définissant le nom de votre société, de votre produit, vous déterminez les bases de votre relation au consommateur. Ne pas tenir les promesses induites par votre marque c’est provoquer la déception ou le désintérêt.

Il est d’avantage difficile de reconquérir que de conquérir. Votre nom doit donc être mûrement réfléchi et travaillé. C’est en cette démarche qu’il s’assurera une position forte et pérenne et qu’il valorisera par la même occasion l’image de votre entreprise.

Focus Cassian

Cassian permet à votre marque de se différencier de vos concurrents en créant un nom de marque à l’épreuve du temps et en mesure de fidéliser vos cibles en s’appuyant sur des bases affectives et communautaires.

2 – Méthodologie et construction du naming

Le naming implique différents paramètres indissociables les uns des autres :

  • Le marketing
  • Le juridique
  • La stratégie de communication
  • La linguistique

C’est la raison pour laquelle ce travail requiert des compétences spécifiques mais aussi variées et un savoir-faire qui se veut méthodologique selon une succession d’étapes que nous décrivons en 5 points.

Les 5 étapes de la méthodologie Naming

a – Le brief

Le naming s’inscrit dans la stratégie de communication. Dans le cadre d’une collaboration avec une agence, toute stratégie de communication doit être définie en un brief clair.

Élaboration du brief :

Le brief est le nom communément utilisé pour désigner le cahier des charges. C’est un document qui se veut structuré et utile à l’agence ou aux agences que vous aurez préalablement sélectionné pour répondre à votre besoin de création de nom de marque.  

Il se présente généralement sous cette forme :

  • Présentation générale de l’entreprise

Son histoire, son activité, ses valeurs, sa concurrence…

  • Le but de la consultation 

Il peut être question de la création d’un nom de marque ou de produits ou bien d’un changement de nom.

  • Le détail des avantages clients que ce soit pour un produit ou un service

Il s’agit de décrire l’apport consommateur. En quoi cet apport se différencie de la concurrence ? Les qualités du concept. Toutes ces données doivent être exposées de la manière la plus détaillée possible.

  • Les objectifs 

Les enjeux de la marque. La place qu’elle vise sur le marché, le positionnement souhaité.

  • La cible 

Le public visé, vos personas !

  • Focus sur la concurrence

Dans cette partie, il est question de détailler le paysage concurrentiel en énumérant et présentant vos concurrents directs.

  • Le message 

Vous exposez ici le message que vous souhaitez faire passer. Ce que vous souhaitez mettre en avant et qui est destiné à convaincre vos cibles.  

  • Les qualificatifs 

Énumérez ici tous les qualificatifs qui se reportent à votre marque (ex : dynamisme, proximité, personnalisation, quiétude…)

  • Les contraintes 

Ici, il est question d’exposer les contraintes liées à l’entreprise, au marché et à l’activité. Qu’elles soient juridiques, budgétaires, temporelles, géographiques … N’hésitez pas à toutes les énumérer et à préciser ensuite les éléments de pilotage, c’est-à-dire quelle est la priorité du projet (Délais ? Coût ? Qualité ?) et comment la réussite sera mesurée (Respect des délais, Respect du budget, Satisfaction des utilisateurs)

  • Le calendrier de consultation

Dans cette partie, vous pouvez indiquer les dates et délais soumis aux agences de communication :

  1. Date du brief
  2. Date de l’analyse des propositions
  3. Date des soutenances
  4. Date du choix du prestataire
  • Les pistes

Vous avez la possibilité de partager les éventuelles réflexions antérieures sur le nom ainsi que la raison (juridique, esthétique…) pour laquelle vous n’avez pas opté pour ces pistes.

  • Vision 

Décrivez la façon dont la marque se projette dans le futur. Ce qu’elle sera en mesure d’apporter à un marché en constante évolution. La place qu’elle occupera.

Pour rédiger un brief clair et ainsi véhiculer au mieux vos aspirations à l’agence en charge du naming de votre société, voici les questions que vous pouvez vous poser :

À quoi va servir mon nom de marque ?

Il existe deux possibilités de réponse à cette question :

  • Mon nom de marque va servir à désigner un produit ou service de mon entreprise
  • Mon nom de marque va servir à désigner mon entreprise

Dans les deux cas, des paramètres sont à prendre en considération.

Pour la désignation produit ou service :

C’est une évocation assez fermée puisque votre marque risque de ne pas pouvoir se permettre une extension de gamme. Il est recommandé d’opter pour un nom souple, vous laissant ainsi la liberté de développer votre entreprise plus largement. Vous ancrez ainsi sa position dans le paysage concurrentiel.

Pour la désignation entreprise :

Dans ce cas-là, la réflexion s’inscrit dans le long terme. Votre ambition est donc à prendre en considération. La dénomination doit s’inscrire dans un contexte définit et évolutif.  

Ma marque est-elle BTOB ou BTOC ?

Le BTOB fait appel à un vocabulaire technique qui doit instaurer une légitimité, du sérieux, de l’expertise.

Le BTOC a, quant à lui, la plupart du temps, vocation à séduire le consommateur en empruntant un vocabulaire qui fait appel à l’émotion, au rêve, à l’imaginaire.

Quel style pour ma marque ?

Une marque dynamique ? Crédible ? Innovante ? Humoristique ? Rassurante ?

Quelles sont mes ambitions pour ma marque ?

Avec le temps, une organisation peut être amenée à déployer plusieurs stratégies de marque. Il faut donc être en mesure d’anticiper ces stratégies pour que le nom choisi vive en harmonie avec ses déclinaisons.

Il existe 4 axes différents mais qui peuvent parfaitement être intégrés ensemble à la stratégie déployée :

  • La marque-produit :

Chaque produit ou service de l’entreprise dispose d’un nom de marque distinct.

  • La marque-gamme :

Un même nom de marque pour différents produits ou services appartenant à la même famille, avec des caractéristiques communes.

  • La marque-ombrelle :

Une marque enveloppant plusieurs produits ou services appartenant à des catégories différentes.

  • La marque-caution :

Une marque qui apporte la crédibilité et la fiabilité à un produit ou à un service encore inconnu du consommateur.

Vous devez également penser à votre extension géographique. Il est important d’anticiper les futurs marchés sur lesquels votre marque pourrait être exploitée.

En effet, une extension géographique non anticipée induit potentiellement de futurs problèmes linguistiques ou de disponibilité juridique pour votre marque.

Une fois le brief rédigé et communiqué, c’est à l’agence de communication de jouer.

b – Le concept

Votre brief va nous permettre de rédiger une analyse détaillée de votre société et d’extraire ainsi un ou des concepts forts et impactants mais surtout déterminants à la construction de votre identité de marque. Pour définir ces concepts nous nous appuyons sur l’outil de plateforme de marque.  

La plateforme de marque se présente en 10 étapes.

Les 10 étapes de la plateforme de marque

  • Définition 

Nous décrivons ici de manière objective l’activité, les produits ou services de l’entreprise.

  • Vision 

C’est le point de départ de la construction d’image. Ici est décrit la vision du marché et de ses publics. C’est donc un point de vue, une analyse de l’environnement dans lequel s’inscrit la société. C’est la conviction profonde de l’entreprise et donc un socle précieux pour la suite de l’élaboration du naming. Au cours de cette étape, nous sommes potentiellement amenés à vous auditer afin de nous nourrir des visions des différentes parties prenantes.

  • Mission 

C’est le rôle que l’entreprise veut jouer sur son marché. 

  • Ambition 

On évoque ici la vision à long terme, les souhaits d’évolution de l’entreprise. Ce qu’elle souhaite développer, son positionnement et sa fonction sur le marché du futur.

  • Positionnement 

C’est la position souhaitée de votre entreprise sur le marché face à vos concurrents. Il existe 3 façons de définir sa position sur le marché :

  1. Choisir une position encore non-occupée
  2. Attaquer frontalement un concurrent sur position déjà occupée
  3. Se placer à la périphérie d’un acteur important avec une spécificité mineure pour bénéficier d’un effet d’aspiration
  • Valeurs

C’est l’ensemble des éléments émotionnels attribués à la marque. Le socle de la relation entretenue avec les cibles.

  • Promesse

C’est le bénéfice que l’entreprise va promettre à ses publics. Une forme de contrat passé entre la marque et le consommateur. Ce que votre entreprise peut faire pour son public.

  • Justification, preuves

C’est une partie factuelle. On décrit ici les caractéristiques du produit ou du service, leurs bénéfices concrets. On avance tous les éléments qui peuvent justifier concrètement, avec des chiffres et des preuves à l’appui, la promesse faite.

  • Ton et style

C’est le caractère, la personnalité que l’on va donner à la marque. Le ton peut être ludique ou sérieux. Sympathique ou impertinent. Formel ou décontracté. Institutionnel ou décalé etc… Le style quant à lui peut être classique, populaire, esthétique, généreux, élégant, simple. Le ton et le style découleront du nom pour lequel vous opterez ; conduisant ainsi votre marque à délivrer le bon message à destination des prospects.

  • Contraintes

Nous reprenons ici les contraintes soulevées lors de votre brief mais également les contraintes supplémentaires que nous avons potentiellement identifiées en analysant votre société et son marché.

La plateforme de marque est un document socle pour la stratégie de communication. Une plateforme de marque accompagne l’entreprise tout au long de sa vie servant ainsi son branding. Ce n’est pas un document destiné à radicalement changer. Il peut subir des modifications ou des améliorations mais son essence reste inchangée. Une manière de ne pas commettre d’impairs face à son public et de ne pas s’éloigner de ses ambitions ni même de la raison d’être de l’entreprise, de son ADN.

Les concepts forts sont définis, l’identité de marque est maintenant précisée. Nous pouvons à présent réaliser la carte d’identité des noms.  

c – La carte d’identité des noms

À partir des éléments exposés dans le document de la plateforme de marque, nous sommes en mesure de créer une « Carte d’identité des noms ». Ce document regroupe l’ensemble de nos propositions de noms. Ceux-ci sont issus d’une concertation collective de nos équipes, plus communément appelé Brainstorming.

C’est la phase de créativité sans limite. Les idées fusent et nous nous attelons à décortiquer, assembler, les lettres et mots qui marqueront votre identité. Originalité et cadrage se marient pour faire naître des idées toutes différentes, originales et toujours en cohérence avec l’ADN de votre société.

Les noms proposés s’attèlent à respecter les points suivants :

  • Les contraintes

Celles évoquées dans votre brief, et celles que nous avons identifiées en analysant votre histoire, votre activité, votre marché, votre concurrence.

  • Le périmètre géographique

Nous proposons des noms prêts à s’exporter si telle est la vision de votre société. Nous réduisons ainsi les risques de problèmes linguistiques (connotations négatives, problème de prononciation) ou juridiques (disponibilité du nom de marque à l’étranger)

  • Le périmètre juridique

Nous vérifions la disponibilité auprès de l’INPI et des domaines et nous nous assurons également d’éviter les marques parasites.

  • Le périmètre numérique

Nous privilégions les noms simples, mémorisables et adaptés aux recherches internet. Nous évitons par conséquent les accents et les doubles consonnes.

  • La problématique

Séduire le consommateur tout en respectant l’ADN de votre société. Nous nous attelons à proposer des noms conformes à ces deux notions aujourd’hui indissociables.

  • Les axes privilégiés pour la création (sémantiques et ou morphologique)

Votre brief, mais aussi l’analyse de votre société et de son environnement, nous permettent de détacher des éléments clés pour la création de votre nom de marque.

On parle alors du « physique » de la marque.

Qu’est-ce que le physique d’une marque ?

Le physique d’une marque c’est l’ensemble des éléments distinctifs qui la composent :

  • Le nom 

Il est le capital immatériel de votre société. Un bon nom permet de contribuer à la prospérité d’une entreprise et à sa pérennité. À lui seul, il reflète les valeurs, l’ADN de l’entreprise mais aussi les bienfaits apportés aux consommateurs.

  • Le logo

C’est la carte d’identité visuelle de votre marque. Un bon logo parle de lui-même et se mémorise facilement. Si bien que le consommateur pourra le reconnaître sans que vous ayez besoin d’y accoler votre nom. Il doit être distinctif tout en étant clair.

  • L’identité visuelle

Le nom, le symbole, les couleurs et le code graphique représentent l’ensemble des signes et règles propres à votre identité visuelle.

  • L’identité sonore

L’identité sonore contribue à renforcer la personnalité de l’entreprise. Elle fait appel à la mémoire sensorielle et peut se décliner en points de vente, en publicité ou encore en attente téléphonique.

  • L’identité olfactive

L’identité olfactive est également appelée « Parfum d’ambiance ». Ces dernières années, beaucoup d’entreprise ont décidé d’associer leur marque à une odeur afin que leur identité devienne aussi une expérience pour le consommateur. En sollicitant tous les sens du public les sociétés aspirent à être mieux perçue, mieux comprises développant ainsi la relation qui les unit aux cibles.

d – Vérification de la disponibilité des noms

Pour chaque nom proposé, nous vérifions la disponibilité dans le cas d’un dépôt de marque. Le dépôt de marque n’est pas obligatoire mais il devient indispensable à partir du moment où vous avez des projets nationaux et internationaux pour votre marque. Ce dépôt se fait auprès de l’INPI (LIEN). Le coût d’un dépôt à l’INPI est de 225€ pour une durée de 10 ans.

Nous contrôlons également la disponibilité du nom de domaine.

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

C’est en quelque sorte votre adresse postale mais sur internet. Un nom de domaine c’est l’adresse électronique qui permet d’ouvrir un site. Le nom de domaine est précédé du très célèbre « www » et suivi de l’extension (.fr, .com…). Il joue donc un rôle primordial pour votre référencement en ligne et donc de votre visibilité auprès de votre public !

Nous vérifions ainsi la disponibilité des noms de domaine en fonction de la liste de nom de marque que nous vous proposons. Il s’agira ensuite pour vous de choisir l’extension de votre nom de domaine.  

Il existe 2 types d’extensions :

  • Les extensions génériques : .com, .net, .org, .info
  • Les extensions nationales : .fr (pour la France) .es (pour l’Espagne) etc…

Nous recommandons fortement de déposer son nom de domaine sur 3 extensions :

  • .com : C’est la plus courante sur Internet. Elle désigne généralement un site commercial.
  • .fr : Votre société est localisée en France, alors il est primordial de déposer votre domaine en.fr. Votre marque sera plus facile à trouver et personne d’autre ne pourra la déposer.
  • .net : C’est le complément au .com et au .fr. De cette manière, aucune erreur possible lorsqu’un client saisit l’adresse de votre site.

Le coût de réservation d’un nom de domaine peut varier de 5 à 18 € par an.

Autre élément soumis à notre pointilleuse vérification : Les marques parasites !

Une marque parasite est une marque qui détient déjà un nom ressemblant à celui que vous envisagez. On vous laisse le soin d’imaginer la suite : Votre prospect vous recherche sur internet et fait une faute de frappe dans le nom. C’est très fréquent ! Les utilisateurs tapent vite et de façon automatique. Il peut aussi commencer à écrire votre nom et bénéficier de suggestion comme le Google Suggest de Google.

Google Suggest propose des expressions en fonction de leur popularité. Si la fameuse marque « parasite » est plus populaire que la votre, il y a fort à parier que votre prospect se verra proposer le site de la marque parasite, augmentant ainsi sa popularité au détriment de la votre.

e – Remise de la présentation écrite

Nous sommes fin prêts à vous remettre notre proposition de liste de noms pour votre société ! Ce document résume pour chaque nom proposé :

  • La signification

Ce que le nom évoque, ce qu’il dit au consommateur. Sa personnalité.

  • La disponibilité à l’identique et de similarité de votre marque

Pour le dépôt de marque INPI ainsi que pour les noms de domaine.  

  • Le potentiel marketing

A l’aide de l’outil S.W.O.T nous définissons le potentiel marketing de chaque nom proposé.

L’outil SWOT permet de définir les forces et les faiblesses de la proposition à l’échelle interne (organisationnelle) et externe (environnementale).

Strengts : Les forces (organisationnelles)

Weaknesses : Les faiblesses (organisationnelles)

Opportunities : Les opportunités (environnementales)

Threats : Les menaces (environnementales)

  • Le potentiel numérique

Nous étudions pour chaque nom proposé le potentiel de visibilité sur le web.

Vous disposez maintenant du document regroupant l’ensemble des noms que nous vous proposons. Nous sommes engagés, via la clause de confidentialité de notre contrat, à conserver une grande discrétion quant à votre future dénomination sociale. Nous vous recommandons également de faire signer un engagement de confidentialité à toutes les parties prenantes du projet au sein de votre structure. Il n’est pas rare de voir fuiter ces informations si précieuses augmentant ainsi le risque qu’un concurrent mal intentionné s’empare de l’idée.

3 – La classe des noms

Au moment de l’enregistrement de votre nom auprès de l’INPI, il faut décrire les caractéristiques de la marque mais aussi énumérer les produits et services couverts par celle-ci. Pour ce faire, on indique les classes qui correspondent au produit et ou service. Il existe 45 classes, celle-ci sont énuméré dans la classification de Nice.

Nous vous proposons un condensé de cette classification par grandes familles de produits et services.  

Classe 1 : Produits chimiques

Classe 2 : Couleurs, vernis, laque…

Classe 3 : Préparation pour blanchir et autres substances pour lessiver, nettoyer

Classe 4 : Huiles et graisses industrielles, lubrifiants…

Classe 5 : Produits pharmaceutiques et vétérinaires

Classe 6 : Métaux et leurs alliages

Classe 7 : Machine et Machines-outils

Classe 8 : Outils et instruments à main

Classe 9 : Appareils et instruments scientifiques

Classe 10 : Appareils et instruments chirurgicaux et médicaux

Classe 11 : Appareils d’éclairage, de chauffage, de ventilation…

Classe 12 : Véhicules, appareils de locomotion

Classe 13 : Armes à feu

Classe 14 : Métaux précieux et leurs alliages

Classe 15 : Instrument de musique

Classe 16 : Papier, carton …

Classe 17 : Caoutchouc, gomme, amiante…

Classe 18 : Cuir et imitation cuir

Classe 19 : Matériaux de construction non métalliques

Classe 20 : Meubles, glaces, cadres…

Classe 21 : Ustensiles et récipients pour le ménage ou la cuisine

Classe 22 : Cordes, ficelles, filets…

Classe 23 : Fils à usage textile

Classe 24 : Tissu et produits textiles

Classe 25 : Vêtement, chaussures, chapellerie

Classe 26 : Dentelles et broderies, rubans et lacets

Classe 27 : Tapis, paillassons, nattes

Classe 28 : Jeux, jouets

Classe 29 : Viandes, poissons, volailles et gibiers

Classe 30 : Café, thé, cacao, sucre

Classe 31 : Produit agricole, horticole, forestier et graines

Classe 32 : Bières, eaux minérales et gazeuses et autres boissons non alcoolisées

Classe 33 : Boissons alcoolisées

Classe 34 : Tabac, articles pour fumeurs

Classe 35 : Publicité, gestion des affaires commerciales

Classe 36 : Assurances, affaires financières

Classe 37 : Construction, réparation

Classe 38 : Télécommunications

Classe 39 : Transports, emballages et entreposage de marchandise

Classe 40 : Traitement de matériaux

Classe 41 : Éducation, formation, divertissements

Classe 42 : Services scientifiques et technologiques

Classe 43 : Service de restauration et hébergements temporaires

Classe 44 : Services médicaux, vétérinaires et soins d’hygiène et de beauté pour êtres humains et animaux

Classe 45 : Services juridiques, services de sécurité pour la protection des biens et des individus

Le dépôt de marque à l’INPI est une étape qui nécessite de la précision de l’attention. En effet, l’omission de produits ou de services dans votre déclaration implique que ceux-ci ne sont pas protégés par la marque.

Vous avez une possibilité illimitée concernant le choix des classes. Néanmoins attention : Plus le nombre est élevé, plus le coût du dépôt de marque est conséquent.

4 – Conclusion

Le nom suggère une invitation à découvrir la marque. Au fil du temps, différentes typologies de noms de marque se sont mises en place laissant entrevoir la culture et l’ADN de l’entreprise.

Exemples de typologie de noms :

  • L’histoire, l’astronomie et la géographie (ex : Nokia, Cadillac)
  • Les initiales (ex : IKEA, NRJ)
  • Les mots-valises (ex : Accenture, Verizon)
  • Les alpha-numériques (ex : K2R, 3M)
  • Les langues anciennes (ex : Avis, Volvo)
  • La personnification (ex : Mr propre, Sara Lee)
  • L’ingrédient (ex : Maïzena, Fluocaryl)
  • Le bénéfice produit (ex : Durex, Absorba)
  • Le bénéfice produit (ex : Durex, Absorba)
  • La mythologie (ex : Midas, Nike)

Focus Cassian

Et vous ? Quelle typologie sera la plus adaptée pour représenter votre marque ? Confiez-nous votre projet ! Nous fourmillons d’idées novatrices et fidèles à vos envies !

Nous l’avons évoqué, le nom de votre marque est un capital actif de votre entreprise. Il faut donc veiller à l’honorer en établissant une communication cohérente et à l’image de l’ADN et des valeurs représentés par votre identité de marque. L’objectif est d’inscrire votre marque dans la durée. Les consommateurs d’aujourd’hui sont très attentifs à l’image que renvoie leur propre consommation. Votre marque est bâtie sur un reflet. C’est ce même reflet qui doit attirer les cibles que vous visez. En définitive, vos consommateurs doivent avoir envie de ressembler au reflet renvoyé par votre marque.

Le naming c’est donc la première pierre à l’édifice de votre stratégie de communication.

De nos jours, pour être reconnaissable et impactante une marque se doit de communiquer en 360. L’objectif pour vous est donc de véhiculer votre message à travers des formats variés, qu’ils soient digitaux ou print pour créer et maintenir un lien constant avec vos clients et prospects.    

Pour se faire, il existe un panel de supports et de stratégies que l’agence Cassian et en mesure de mettre sur pied.

Votre nom de marque est à présent crée ? Nous pouvons désormais vous aider à construire les actions de communication à même de vous positionner favorablement dans l’esprit des consommateurs que vous ciblez. C’est tout un univers et un territoire de marque que nous mettons à votre disposition afin que vos prises de paroles soient cohérentes avec l’ADN de votre société et le message que vous souhaitez délivrer. Nos Cassionautes analysent votre société et le marché dans lequel elle évolue pour vous proposer une stratégie efficace et adaptée. Nous sommes en mesure de créer votre logo, mais aussi de définir votre charte graphique. En définitive, tout ce qui différenciera votre marque et lui permettra un positionnement unique et salutaire.

La visibilité se joue avant tout sur le web ! L’acte d’achat est aujourd’hui précédé d’une recherche internet. Pour permettre à vos cibles de vous trouver rapidement nous déployons nos compétences et notre créativité au service de votre visibilité !

Quelles possibilités s’offrent à vous ?

Des tas ! Des supports ? La communication n’en manque pas !

  • Le site vitrine :

C’est l’outil qui vous permet de présenter votre activité, vos produits, vos services sans la mise en vente par ce canal. C’est en somme l’outil de présentation idéal pour développer votre notoriété et être identifié de vos cibles.

Cassian crée votre site vitrine et la possibilité de le décliner à tous les supports numérique (Mobile, tablette, Desktop) pour un site responsive.

  • Le site e-commerce :

À la différence du site vitrine, le site e-commerce vous permet de commercialiser vos produits en ligne. Voilà une chance de multiplier vos ventes et votre visibilité.

Cassian met en place votre site e-commerce en adaptant son contenu en fonction de vos besoins.

  • La Landing page : C’est la page sur laquelle vos prospects atterrissent dans le cadre d’une communication parallèle.

Nos Cassionautes vous proposent une page attractive et convaincante pour que vos prospects deviennent rapidement des clients !

Seulement voilà, être visible ne suffit pas !

Un design attractif et fluide est important pour révéler en un coup d’œil l’ADN de votre société et permettre une expérience utilisateur agréable et identitaire. Mais il s’avère inefficace s’il n’est pas accompagné d’un contenu fiable et optimisé. Des contenus de qualité et SEO friendly augmentent vos chances de vous démarquer. L’agence Cassian prend sa plus belle plume et adapte vos messages par le biais d’une technique sophistiquée. Nous œuvrons pour répondre aux exigences des algorithmes en proposant les mots clés liés à votre activité ; tout en satisfaisant les souhaits de fiabilité de vos prospects toujours en quête d’authenticité et d’originalité. 

Ces contenus précieux, nous pourrons les exploiter et les ajuster à l’ensemble de vos canaux de communication en veillant toujours à la cohérence de chacun d’entre eux. Ainsi, nous n’omettons pas la puissance des supports imprimés. Brochures, flyers, plaquettes, cartes de visite… Autant de possibilité de vous démarquer et de susciter l’attention de vos cibles grâce à une bonne accroche. Une phrase suffit souvent à convertir des prospects en clients.

Enfin, ils sont devenus incontournables et essentiels aux entrepreneurs en quête de visibilité et de développement d’activité : Les réseaux sociaux ! En quelques années, ils se sont imposés aux entreprises désireuses de délivrer de l’authenticité à leurs publics.  Les réseaux sociaux, c’est la possibilité d’instaurer une relation privilégiée avec vos clients tout en optimisant le référencement naturel de votre site internet. Ici encore, la stratégie ne doit pas être laissée au hasard.

Il est question de sélectionner les plateformes où vous pourrez retrouver vos cibles pour y instaurer le dialogue et les échanges recherchés. Il ne suffit pas de créer un profil, il faut l’alimenter très régulièrement et être en mesure de développer une relation attractive avec vos followers. Le temps et l’énergie induits par la gestion des Réseaux Sociaux, Cassian vous propose de l’absorber ! Nous nous chargeons de votre Community Management en ayant préalablement définit la stratégie social média la plus adaptée à l’identité de votre marque.

Vous l’aurez compris, la stratégie de marque est une étape importante et surtout nécessaire à la pérennité de votre structure. Le cheminement qui conduit la réflexion naming à la visibilité sur le web doit être cohérent et pensé. C’est une progression par pallier qui ne doit jamais perdre de vue les fondations de votre société.