L'inspiration, c'est ici !

L’efficacité des prospectus est prouvée !

Tous les médias ont leurs outils de mesure d’audience : presse, radio, cinéma, télévision… Depuis maintenant sept ans, le courrier a lui aussi sa mesure.

BALmétrie a publié sa 7 ème édition de l’étude sur la mesure de l’audience du courrier publicitaire. Une nouvelle fois, ils prouvent la puissance du média courrier et son omniprésence dans les foyers.

Attractif, personnalisé, responsable, incitatif… nous allons voir comment ce média de communication a encore sa place dans notre société actuelle.

Un média universel, qui ne perd pas son impact

Selon les derniers résultats de l’étude BALmétrie, le prospectus reste un média puissant, et peu encombré malgré le nombre de marque qui l’utilisent encore.

Aujourd’hui inscrit dans notre quotidien, le média courrier est très apprécié des lecteurs et bénéficie d’une réelle bulle d’attention. L’étude prouve que 93 % des français lisent au moins un courrier par semaine, qu’il soit publicitaire ou non. En moyenne, 6,7 prospectus se retrouvent dans votre boite aux lettres chaque semaine, et 1 courrier sur 2 est lu de façon assidue. Ce média assure une mémorisation efficace du message diffusé. C’est un outil de performance pour les marques, profondément inscrit dans l’écosystème des grandes agences de communication. Son audience est stable à un niveau très élevé, par rapport à d’autres médias de communication.

L’effet des prospectus sur les enseignes

La relation avec le prospectus publicitaire ne s’essouffle pas. Au contraire, 67 % des consommateurs préfèrent être informés des promotions par les prospectus en magasin. Ils ont un véritable impact sur le trafic et le chiffre d’affaire du magasin qui utilise ce média de communication.

Installés dans le quotidien des Digital Natives (18 – 25 ans), le média courrier bénéficie d’une place spéciale en tant que diffuseur de contenus des annonceurs. Les jeunes consommateurs l’apprécient en tant que porteur d’informations, de bons plans, et est jugé utile. Ils les conservent est les utilisent pour s’informer, en prévision de leurs prochains achats.

L’outil de mesure de l’impact des prospectus sur les comportements d’achat nous apprend que les prospectus ont un impact important sur le Drive-to-Store. 46,3 % des consommateurs déclarent avoir été influencés d’aller dans un magasin suite à la réception d’un imprimé publicitaire.
De plus, Selon l’étude BALmétrie, les prospectus en magasin augmentent en moyenne de 9 % son chiffre d’affaires. Les campagnes de prospectus permettent d’attirer davantage de nouveau client occasionnel, plutôt que les clients fidèles.

La complémentarité des médias de communication

« Le courrier confirme sa complémentarité avec les autres supports publicitaires et notamment, avec Internet » s’explique Yan Claeyssen, président de Publicis ETO.

L’étude de BALmétrie précise que l’analyse de la fréquentation des autres médias met en avant une complémentarité entre les prospectus et certains autres moyens de communication comme la télévision ou internet. Le média courrier permet aux marques et aux grandes enseignes de développer le trafic en magasin, mais aussi sur le web.

Notre société d’aujourd’hui tourne majoritairement autour des objets connectés : ordinateurs, tablettes, smartphones… Par ces appareils électroniques nouvelle génération, de nouvelles méthodes de communication sont apparues. En allant, ne serait-ce qu’une demi-heure par jour sur votre ordinateur, vous recevrez des emailings, des publicités bannières, des publicités sur les
applications etc. Ce sont autant de moyens pour les annonceurs d’atteindre une cible dédiée de choix.

Dans ce cas, pourquoi le courrier publicitaire attire toujours autant ? L’attrait pour le papier persiste, même chez les jeunes, car il transmet un message plus qualitatif, mieux construit, et laisse au lecteur le choix de le consulter et de l’utiliser. Sur le web, les publicités sont perçues comme « subit » par l’utilisateur, et il peut désormais décider de les bloquer grâce à des « ad-blockers ».

Nous pouvons comparer ces « ad-blockers » aux  autocollants « stop pub » collés sur les boites aux lettres. La plupart des jeunes
utilisateurs du web ont désormais recours à ces bloqueurs de publicités, tandis que 65 % d’entre eux ne souhaitent pas apposer ce message sur leur boite aux lettres.

Les atouts du papier et son impact toujours grandissant, résident dans la capacité des agences de communication à innover. Grâce aux nouvelles technologies, le destinataire a la possibilité d’interagir avec l’expéditeur du courrier et d’accéder à des informations complémentaires s’il le souhaite : QR code, webkeys, réalité augmentée…
Pour l’enseigne expéditrice, c’est un moyen d’améliorer la performance de ses campagnes, de capter facilement l’attention de sa cible et ainsi transformer le lecteur en consommateur.

BALmétrie nous prouve que le prospectus a un bel avenir devant lui. À vous de vous lancer, et d’observer par vous-même les effets des prospectus commerciaux sur vos résultats.

Pour votre campagne commerciale, contactez notre équipe de cassionautes !


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires