Une agence de communication qu’elle soit digitale ou non, est à même d’apporter une réponse solide et adaptée à votre demande ! Nous vous expliquons tout en détail au sein de cet article !

  1. I – Généralités
    1. L’agence vue de l’intérieur
    2. Compétences techniques et soft skills : l’équilibre parfait
    3. La méthodologie en interne
  2. II – La relation agence/client
    1. a – La rencontre
    2. b – Le brief
    3. c – La proposition
  3. III – Les missions
    1. a – La copy stratégie
    2. b – Le plan de communication
    3. c – Le naming
    4. d – Le branding
    5. e – Le brand content
    6. f – Les supports qui servent l’image de marque
    7. g – L’Application mobile
    8. h – Gestion et animation des réseaux sociaux
  4. IV – La créativité au service de la collaboration et de l’innovation

I – Généralités

Une agence de communication digitale ou classique est une structure qualifiée pour solutionner les sujets liés à votre image de marque.

C’est un regard neuf sur votre entreprise et sur la façon dont elle est perçue. Faire appel à une agence de communication c’est faire appel à des compétences spécifiques et adaptées à vos problématiques de stratégie de communication.   

L’objectif d’une agence de communication est de répondre à vos besoins. Ces besoins peuvent concerner l’interne comme l’externe sur des sujets aussi divers que variés (notoriété, dialogue, engagement … les ambitions ne manquent pas !)

Pour vous, c’est la possibilité de bénéficier d’une communication personnalisée et harmonieuse.

Il existe deux types d’agence de communication :

  • Les agences spécialisées telles que les agences social Média ou encore les agences de publicité ou bien d’événementiel … Elles sont souvent consultées dans un but précis et défini.
  • Les agences de communication 360° qui touchent à tous les aspects de la communication. Un confort pour le client qui se verra proposé des ponts et jointures entre ses différents canaux de communication.

Qu’est-ce qu’un canal de communication ?

C’est un moyen de communication permettant la promotion d’un produit ou d’un service auprès de cibles.

Il existe donc plusieurs canaux de communication :

  • L’événementiel
  • Les médias traditionnels (presse, TV, radio, affichage)
  • Les canaux digitaux (réseaux sociaux, blogs, publicité en ligne …)
  • Le marketing direct (télémarketing, e-mailing …)

Aujourd’hui, le digital occupe une place prépondérante.C’est la raison pour laquelle bon nombre d’annonceurs décident d’opter pour une stratégie omnicanale.

Une stratégie omnicanale c’est penser la stratégie digitale comme globale en incluant tous les autres canaux de vente et d’information. Un véritable relais entre les différents supports qui permet une communication fluide et efficace.

Focus Cassian

Cassian est une agence créative qui s’applique à construire pour vous, une vision globale et sur-mesure de votre marque, afin que vos projets puissent prendre vie et se déployer.

Notre structure et nos 3 années d’expériences ont permis d’éprouver notre modèle sur des projets d’envergure auprès de plus de 50 annonceurs ambitieux et déterminés à se démarquer sur leur marché.

Créativité, passion, implication sont les valeurs qui nous guident depuis la création de l’agence pour nourrir la confiance que vous nous donnez.

Bonne nouvelle, nous saurons en prendre soin !

Let’s talk

a – L’agence vue de l’intérieur

Une agence de communication c’est un peu le couteau suisse prêt à travailler, ciseler, polir, élimer, fignoler, parfaire et soigner l’image de votre société.

Les différents services qui la composent fonctionnent en constante interaction. C’est cette même interaction qui permet une offre complète aux clients. Chaque métier apporte sa pierre à l’édifice de vos projets.

La plupart des agences sont constituées de deux pôles majeurs :

  • Le pôle commercial : Votre premier contact ! Ils portent le projet et établissent la stratégie de communication.
  • Le pôle créatif : Ils mettent en place votre projet en fonction de ce qui aura été défini avec le pôle commercial. Ils sont en charge de l’identité visuelle et de la conception rédaction

Focus Cassian

L’implication de nombreux interlocuteurs nécessite une vraie diversité des profils. Chez Cassian, nos équipes sont à l’image de nos références.  

Cette diversité nous permet d’être en adéquation avec les attentes du marché.

b – Compétences techniques et soft skills : l’équilibre parfait

Si l’on devait réaliser le CV d’une agence, on y verrait bien entendu les compétences techniques en matière de stratégie marketing, de créativité, de maîtrise des outils … mais on y verrait aussi, en quantité proportionnelle, les soft skills des collaborateurs définissant par la même occasion, les valeurs et le professionnalisme de la structure.

Les 5 qualités émotionnelles d’une agence

  • Qualité N° 1 : L’écoute

Elle constitue l’élément premier pour intégrer un projet et être en mesure de le traiter de la meilleure des façons. C’est le sens aiguisé par excellence pour une collaboration réussie et productive.

Une bonne écoute permet de s’approprier le sujet et d’être à même de le faire évoluer en respectant les attentes du client et les tendances du marché. L’écoute permet compréhension, fluidité des échanges et gain de temps pour la mise en place des actions.

  • Qualité N°2 : L’empathie

En effet, lorsqu’une agence se voit attribuer un projet, elle se doit de l’intégrer complètement en s’adaptant au client dont les problématiques lui sont propres. Chaque entreprise possède son histoire, son vécu, ses valeurs socles, sa place sur le marché … les problématiques à solutionner sont donc différentes pour chaque structure. La solution à apporter au client est par nature personnalisée, l’empathie est le chemin emprunté pour y accéder.

  • Qualité N°3 : La flexibilité

Le marché est en perpétuel mouvement. Face à cette agitation permanente, l’agence de communication doit pouvoir réagir et s’acclimater en toute circonstance. L’actualité, la concurrence, l’évolution des besoins consommateurs … tous ces éléments sont à considérer et à traiter dans les meilleurs délais.

  • Qualité N°4 : L’efficacité

Être en mesure de répondre rapidement et efficacement, c’est apporter du confort et de la disponibilité au client. Cette qualité s’accompagne de la connaissance technique du marché et des solutions à déployer mais aussi de la capacité des collaborateurs à être réactifs et disponibles.

L’efficacité est une preuve indéfectible d’investissement et de professionnalisme.

  • Qualité N°5 : La créativité

La créativité ne se limite pas aux compétences professionnelles, elle est accessible à tout à chacun. Elle s’entretient et se cultive grâce à la curiosité et à l’ouverture d’esprit. C’est de cette ouverture que naissent les plus grandes idées et les communications les plus efficaces. En agence de communication, la créativité ne s’arrête pas au pôle créatif, elle est intégrée à chacun des services.

c – La méthodologie en interne

Comme la plupart des entreprises, chaque agence dispose d’une organisation qui lui est propre. Cependant, on constate une méthodologie assez similaire dans le traitement des briefs clients.

Les 4 étapes de la gestion communication client

  • Étape N°1 : L’analyse de la communication existante
  • Étape N°2 : L’élaboration d’une stratégie de communication
  • Étape N°3 : La présentation de la stratégie au client
  • Étape N°4 : La mise en place des actions préconisées après validation du client

En résumé : L’agence propose, le client dispose !

II – La relation agence/client

La relation entre l’Agence et le Client est primordiale. Elle induit la qualité du travail et des actions de communication déployées. Une relation solide est basée sur la compréhension, l’interaction et la confiance. Ces trois piliers se construisent au fur et à mesure des étapes de la relation. 

Focus Cassian

Au sein de notre agence de communication digitale, nous résumons la relation que nous entretenons avec nos clients en quelques mots : Du feeling relationnel et de la rigueur organisationnelle.

C’est le cocktail efficace pour une relation saine et productive.

a – La rencontre

Le pas est franchi et vous avez décidé de faire appel à une agence pour gérer votre projet de communication. Cette décision engendre un process : dans un premier temps, vous allez rechercher une agence susceptible de répondre à votre problématique.

Il existe différentes façons d’identifier les agences en mesure de traiter votre besoin :

  • Les annuaires professionnels
  • Les organismes professionnels comme l’UDA (Union des Annonceurs devenu récemment, l’Union des Marques)
  • Votre réseau

Pour cibler efficacement, il est important de hiérarchiser vos priorités. Il s’agit donc d’identifier la ou les agences à même de répondre à vos besoins. Les critères tels que la taille de l’agence, ses domaines de compétence, son implantation géographique … peuvent vous aider à dresser une short list.

Nous recommandons une sélection à 3 agences pour que les notions de choix et d’efficacité soient honorées. Vous avez la possibilité de convier l’ensemble des agences pressenties pour la réalisation du projet à une seule et même réunion de briefing ; ou bien de recevoir individuellement chacune d’entre elle.

Nous recommandons ainsi, la deuxième option. La première représente bien sûr un gain de temps non négligeable mais vous fera sans doute passer à côté de l’essentiel : Le feeling !

En effet, rencontrer individuellement son futur partenaire favorise les échanges et par conséquent le possible coup de cœur. L’émotion est au cœur de la communication et c’est également le cas dans la relation qui unit l’annonceur à son agence.

Au cours de cette rencontre, vous allez présenter votre entreprise et bien sûr le projet qui a conduit à cette réunion.

b – Le brief

Voici un exercice à ne pas négliger ! En effet, c’est le brief qui va induire la compréhension de votre structure et des enjeux connexes. Communément appelé « Cahier des charges » il est le point de départ des propositions qui vont vous être faites. Plus le brief est clair, plus vous avez de chances d’obtenir des propositions à la hauteur de vos attentes.

Il est très souvent présenté de la manière suivante :

  • L’entreprise

Dans cette partie sont exposées toutes les données importantes relatives à l’entreprise, son histoire, son activité, sa taille, ses chiffres clés, ses valeurs, son organisation, ses témoignages

  • Le contexte

Cette partie permet d’exposer la place de votre entreprise sur le marché : son rapport à la concurrence mais aussi l’image perçue et l’image souhaitée.

  • Les objectifs

C’est ici que vous exposez vos attentes. C’est également le moment de décrire vos cibles et les résultats attendus.

  • Les contraintes

Présentez les contraintes auxquelles les agences que vous consultez devront s’adapter : budget, délais de réalisation, contraintes légales … C’est le moment de jouer la carte transparence. Ne craignez pas d’exposer les restrictions, cela permettra un plan de communication adapté et efficace dans les meilleurs délais.  

  • Les annexes

Ajoutez tous les supports dont vous disposez et qui pourraient se révéler utiles à la compréhension de votre société : plaquettes, vidéos, journal interne, interview, audit, book … tous ces éléments sont précieux à la bonne compréhension de l’ADN de votre société.

Plus le brief est structuré, plus la compréhension est aisée ! La compréhension globale de votre présentation impliquera une analyse ciblée et adaptée à vos attentes. L’exercice du brief est un exercice souvent redouté en raison de sa complexité et la précision que l’on doit y apporter, en particulier pour les structures ne bénéficiant pas d’un service communication.

Voici les questions à vous poser au moment de la rédaction de brief :  

  • Qui êtes-vous ?
  • Quelles sont vos pratiques actuelles de communication ?
  • Pourquoi voulez-vous communiquer ?
  • Quelles sont vos contraintes ?
  • Quelles autres informations pensez-vous indispensables de transmettre ?

c – La proposition

C’est maintenant à nous de jouer !

Après avoir consulté le brief du client, l’agence s’attèle à produire une proposition visant à exposer sa vision d’exécution du projet et à détailler les propositions qui lui sont liées.

Cette proposition se fait généralement à l’aide d’un support écrit et peut être accompagnée d’une présentation orale communément appelé « Le pitch » C’est particulièrement le cas dans le cadre d’une compétition avec d’autres agences.

L’occasion pour nous de nous démarquer, de vous prouver que nous avons saisi la demande et que nous sommes prêts à vous accompagner de la façon la plus adaptée pour atteindre les objectifs fixés.

Le pitch deck doit être clair et synthétique. Ainsi, il s’agit de :

  • Présenter l’agence

Au cours de cette partie, vous pourrez juger de la qualité de la structure, de ses valeurs, du mode de fonctionnement, de l’organisation, des campagnes déjà réalisées.

  • Reprendre les éléments décrits lors du brief

Étape importante, car c’est le moment où vous pouvez vous assurer de l’attention portée à votre brief. L’écoute, évoquée plus haut, est un élément fondateur de solides bases de collaboration.

  • Teaser sur les solutions proposées

Vous pourrez ainsi savoir si les visions exposées sont en adéquation avec vos attentes. Et vous pourriez être surpris …  En effet, la force d’une agence, c’est le recul dont elle dispose face à votre société. Ainsi, elle est en mesure de vous proposer une solution à laquelle vous n’aviez peut-être pas songé mais qui se révélera être celle pour laquelle vous optez.

III – Les missions

Nombreuses peuvent être les activités d’une agence de communication :

  • Le graphisme
  • Le web
  • Le référencement SEO
  • L’identité de marques
  • La création de supports
  • Le Naming
  • Le Webdesign
  • Le développement d’application mobile

Néanmoins, l’objectif reste toujours le même : Répondre aux attentes du client en lui proposant une communication attrayante, différenciante mais surtout une communication qui lui ressemble.

Quelle que soit la communication et les moyens choisis, l’objectif est surtout de coller à l’ADN et aux valeurs de l’entreprise. En effet, vos cibles sont très réceptives à la cohérence des prises de parole.

Une communication qui ne vous ressemble pas est un échec, même si elle surfe sur les dernières tendances. Il y a aussi la question de timing à ne pas négliger. Votre communication peut-être la meilleure au monde si elle n’est pas perçue de vos cibles, elle est malheureusement inutile. Communication et cibles doivent pouvoir se retrouver en un timing parfait.

L’agence de communication doit donc guider et accompagner les annonceurs dans leur stratégie de communication. Et par stratégie, il est question du message, de la cible, des moyens et du délai.

Focus Cassian

Pour vous permettre de mieux cerner ce que vous pouvez attendre d’une agence de communication, voici les missions que l’Agence Cassian est en mesure de proposer.

a – La copy stratégie

Nous évoquions plus haut le brief, également appelé le cahier des charges. Et bien la copy stratégie est tout simplement un brief à destination d’une agence de publicité dans une version plus détaillée, plus approfondie. C’est LE support par excellence des rédacteurs, graphistes, média planners etc.

En règle générale, les rubriques qui composent la Copy stratégie se présentent comme ceci :

  • La situation

On décrit ici l’emplacement de la marque dans son environnement (sur le marché, son rapport à la concurrence).

  • Le positionnement

C’est-à-dire la place souhaitée dans l’esprit du consommateur, la manière dont il doit la voir, l’image qu’il s’en fait en comparaison à la concurrence. Le positionnement c’est l’essence même de la marque, son cachet.

  • Les objectifs

Plus de leads, une meilleure visibilité, un changement d’image auprès du consommateur … Les objectifs peuvent être multiples et variés mais ne doivent pas perdre de vue l’essentiel. Tout ne peut pas être réalisé en une communication et des objectifs trop ambitieux n’atteindront malheureusement pas leur cible. Par conséquent, les objectifs doivent être clairs et complémentaires entre eux.

La méthode SMART

Pour assurer l’efficacité des objectifs, la méthode SMART a fait ses preuves ! Les objectifs doivent être :

S : Spécifiques

M : Mesurables

A : Atteignables

R : Réalistes

T : Temporels

  • Les cibles

Certainement l’élément le plus central de la copy stratégie. Pour définir une communication il faut avant tout savoir à qui elle s’adresse. Entrent alors en scène, les personas ! C’est une méthode d’identification des cibles par construction de portrait-robot détaillé.

Sexe, âge, catégorie socio professionnelle (CSP), centres d’intérêts, contenus préférés, moment de consultation des contenus, lieu de vie, journée type, problématiques, attentes, besoins … rien n’est négligé pour permettre d’atteindre la cible ! Avec les personas, vous réduisez les risques de communications ratées.

  • La promesse

C’est l’avantage, la valeur ajoutée de votre produit : c’est ce qui vous différencie de votre concurrence auprès de vos cibles.

  • Bénéfices

C’est ce que votre produit apporte au consommateur et sur lequel on communique.

  • La preuve (ou la justification) 

C’est le moment où l’on justifie la promesse en énumérant des chiffres, des résultats, toute justification étayant la crédibilité de la promesse.

  • Le ton

C’est votre patte, votre ADN, votre ligne éditoriale. C’est ce qui vous caractérise et qui rend vos communications reconnaissables : c’est l’enveloppe de votre message.

  • Les contraintes

Elles peuvent être techniques, juridiques, ou encore budgétaire …

b – Le plan de communication

Le plan de communication est l’outil qui permet de définir mais aussi de piloter votre stratégie de communication. En élaborant votre plan de communication, nous vous donnons la possibilité de prendre de la hauteur face à votre société.

Tout est analysé, considéré mais surtout regardé avec le recul nécessaire pour pouvoir disposer de la réalité de la situation.Ce document permet une ligne directrice cohérente qui vous évite les imprécisions ou les contradictions au sein même de votre organisation et dans l’image que vous reflétez en extérieur.

C’est une démarche à laquelle nous consacrons du temps car rien n’est laissé au hasard. Tous les scenarios sont envisagés pour développer la meilleure vision et ligne directrice à suivre dans le temps.  

Le plan de communication se décompose en plusieurs parties :

  • Axes stratégiques 

Dans cette partie, nous nommons l’axe stratégique déterminé. Exemple : Développer la notoriété de la marque X.

  • Objectifs

Ici nous précisions l’objectif (et donc l’axe stratégique) avec le plus de détail possible. Exemple : Obtenir 1000 followers supplémentaires sur Instagram en 1 an.

  • Cibles

C’est dans cette partie que nous allons définir, le plus précisément possible, vos personas (cibles).

  • Message

Un bon message est un message qui se distingue et qui se mémorise facilement.

  • Outils

Les réseaux sociaux, événements, Newsletter … tout ce qui peut permettre d’atteindre l’objectif fixé tout en restant fidèle à votre image.

  • Budget

Le budget est précisément indiqué, en fonction des informations recueillies au cours du brief.  

  • Acteurs impliqués

Agences, Directeur de la communication, Community Manager, Chef de projet … Toutes les personnes qui joueront un rôle dans le déploiement de la stratégie.

  • Pilotage

Il s’agit de l’interlocuteur principal sur le sujet, celui qui validera et orientera les décisions prises.

  • Planning

Le tableau de bord indique : La tâche, la personne qui l’effectue, la date limite d’exécution de la tâche, le résultat.

  • Modalité d’évaluation

Ce sont les indicateurs de mesures et les fréquences auxquelles ils seront suivis.

c – Le naming

Le naming est l’élément phare de votre communication.Que ce soit le nom d’une marque ou d’un produit, c’est la première chose que vos prospects perçoivent. C’est également un moyen de différenciation efficace.

C’est une donnée qui vous suivra dans le temps et donc une étape essentielle à votre identité de marque. Aucune obligation de choisir un nom descriptif de votre activité. L’essentiel étant que ce nom tape à l’oreille de vos clients, de vos prospects, qu’il se retienne et attire la sympathie du public. Il doit marquer les esprits.

Il y a certains paramètres à prendre en considération, telle que la dimension géographique de votre marque. Est-elle locale ? Nationale ? International ? C’est un élément important pour le choix de votre nom. Certains noms signifient autre chose dans un autre pays ou sont tout simplement imprononçables !

Ici encore, il faut éviter de suivre les tendances ! Votre nom doit ressembler à ce que vous êtes, à l’ADN de votre entreprise. Un nom qui n’est pas adapté peut vous faire perdre des prospects.

d – Le Branding

Quand on évoque le branding, on cherche à positionner favorablement une marque dans l’esprit du consommateur. C’est une stratégie de long terme car l’objectif est d’ancrer la marque pour que les effets de communication puissent se répercuter dans le temps.

La notion de branding peut également s’appliquer à un individu pour sa « promotion » personnelle. On appelle cela le « Personnal branding » ou encore le « Professionnal Branding » c’est ce que l’on met en avant sur LinkedIn par exemple.

Les marques font partie du quotidien des consommateurs, elles sont un repère dans leurs esprits. Elles se doivent donc d’être attractives, crédibles et durables pour s’assurer la crédibilité auprès du marché. Une marque doit vivre avec son temps et être capable de se renouveler en fonction de l’évolution de l’entreprise mais aussi de celle du marché.

Le branding comprend toutes les techniques marketing de l’identité de marque : logo, slogan, jingle, couleurs, ligne éditoriale, identité visuelle …

e – Le brand content

Le Brand Content est le terme qui désigne les contenus de marque dans le cadre du marketing B2C. Plus particulièrement le Brand Content désigne les contenus éditoriaux (articles de blog, vidéos, infographies, etc …)

Le Brand Content permet :

  • D’obtenir de la visibilité
  • De partager les valeurs de l’entreprise / de la marque
  • D’affirmer un positionnement, une légitimité

Aujourd’hui, de plus en plus de marques tendent à devenir des médias. Ainsi, les chaînes YouTube, l’IGTV, les blogs favorisent le positionnement de l’entreprise et son partage de valeurs, d’idée, de conviction à travers la toile.

Les marques souhaitent communiquer autrement et ne plus se contenter de mettre en avant le produit qu’elles vendent. Elles accompagnent leurs communications d’informations, de prise de position, d’événements via des supports identifiés : Magazine, opérations spéciales, Web TV …

Conséquence ? Le consommateur en plus d’adhérer à un produit, adhère à une vision, une position. C’est alors de véritables communautés qui se mettent en place autour des marques. Une formidable occasion d’accroître la notoriété car les contenus traversent les canaux relais entre consommateurs.

Le brand content donne du sens et c’est typiquement ce qui est recherché des consommateurs en quête d’appartenance, d’investissement mais aussi de liberté ! La publicité est imposée, le brand content est choisi.

Les consommateurs ne veulent plus être traités en tant que tel. Ce phénomène a bien entendu été amplifié par la transparence induite par internet. En effet, aujourd’hui l’accès à l’information est particulièrement facilité.

Les forums, les Réseaux sociaux imposent la transparence aux entreprises. Il est donc important qu’une marque puisse prendre les devants sur ce point pour contrôler au mieux sa e-réputation.

f – Les supports qui servent l’image de marque

  • La newsletter 

C’est l’outil de communication par excellence. C’est un rendez-vous intime et attendu. C’est le lien que vous tissez et que vous maintenez avec votre lectorat.

La Newsletter génère du trafic sur votre site internet et permet donc un meilleur référencement. La meilleure méthode de diffusion est le push-pull : La Newsletter contient des liens qui renvoient vers les textes complets en ligne. C’est une relation privilégiée avec vos clients et prospects, ou encore vos salariés.

  • La Landing Page

La Landing Page désigne la page sur laquelle arrive un internaute après avoir cliqué sur un lien. La plupart du temps il s’agit d’un lien commercial. C’est donc une page qu’il est important de choyer ! On doit pouvoir y déceler en un coup d’œil le message que vous souhaitez faire passer.

Un simple visiteur de cette page peut rapidement devenir un client. Le tout est donc de l’optimiser au mieux en prenant en considération des paramètres tels que la communication visuelle ou encore l’eye tracking. Il s’agit d’une forme d’Inbound Marketing.

  • Le site vitrine

Un site vitrine c’est un site internet qui présente les produits et services de votre activité sans la vente en ligne. L’objectif est donc celui de la visibilité. Vous pourrez mettre en avant sur ce site des informations telles que l’adresse de vos locaux, magasins, vos coordonnées téléphoniques mais aussi, le catalogue de vos produits.

C’est une manière de communiquer sur votre marque et d’acquérir de la notoriété tout en créant du trafic vers vos lieux de vente. Il s’oppose donc au site e-commerce que nous proposons également.

  • Le site e-commerce

Par opposition au site vitrine, le site e-commerce propose la vente de ses produits. L’occasion pour vous d’augmenter votre chiffre d’affaire en multipliant par la même occasion votre visibilité, étant donné qu’il est primordial d’être référencé sur Google.

En 2019, 71% des internautes déclaraient avoir acheté un produit ou service en ligne au cours des 30 derniers jours. Les consommateurs sont de plus en plus friands de mobilité et de gain de temps. En proposant un site e-commerce vous répondez à leurs besoins tout en exposant l’ensemble de vos produits sans contrainte d’espace.

Comme pour toutes démarches de visibilité, le site e-commerce est construit selon un cahier des charges préalablement conçu pour atteindre les objectifs fixés.

h – L’application mobile

La France totalise 41,9 millions de mobinautes soit 75% des français qui accèdent à des applications mobiles. Les applications, c’est 89% du temps passé sur un smartphone. Le taux de conversion (proportion de votre trafic qui se transforme en acheteur) est 7 fois plus élevé sur les applications que sur le web mobile.

Se doter d’une application web offre donc des avantages efficaces :

  1. Vous vous positionnez rapidement dans le parcours d’achat. Une donnée non négligeable car aujourd’hui, le consommateur entame sa recherche sur internet avant l’acte d’achat final.
  2. Les applications mobiles favorisent les achats spontanés car les utilisateurs se servent de leur mobile pour satisfaire un besoin immédiat.
  3. Vous renforcer votre image de marque : Il y a fort à parier que peu de votre concurrence est équipée d’une application, c’est donc le moment de vous différencier.
  4. Votre visibilité est décuplée
  5. Vous collectez des données supplémentaires vous permettant d’affiner la connaissance de vos clients et donc d’alimenter vos personas !

g – La gestion et animation des réseaux sociaux

Le média télé a conquis 50 millions d’utilisateurs en 13 ans. Il aura fallu moins d’une année à Facebook pour conquérir 200 millions d’utilisateurs …

Une des nombreuses explications à l’engouement des marques pour une présence sur les Réseaux Sociaux ! Aujourd’hui, une marque qui n’est pas sur les Réseaux Sociaux, est une marque qui n’existe pas pour 38 millions de socionautes français, soit 58% de la population.

Cette visibilité, toutes les marques veulent s’en emparer. Seulement voilà, il ne suffit pas de créer un compte Facebook, Tweeter ou encore Instagram pour fédérer une communauté. Il faut alimenter, engager, questionner, répondre, être attentifs aux réactions et se montrer disponible.

La gestion des réseaux sociaux, pour qu’elle soit efficace, prend beaucoup de temps. C’est un lien que vous créez avec vos followers, un lien qui demande beaucoup d’attention et des communications efficaces.

Cassian se propose de gérer la partie Social Media afin que vous puissiez profiter pleinement des retombées positives (augmentation de leads, capital sympathie envers votre marque …). Nous faisons en sorte d’alimenter vos réseaux pour que ceux-ci soient à l’image de votre marque.

IV – La créativité au service de la collaboration et de l’innovation

Un annonceur doit être disruptif. Pour avancer rapidement et gagner le temps qui lui est si précieux, il est important qu’il s’entoure d’experts à même de solutionner sa problématique rapidement.

Aujourd’hui, les agences ne se contentent plus de répondre à un besoin. Elles apportent une vision, une projection afin que l’annonceur dispose de ce temps d’avance si convoité. Une agence de communication doit être animée d’un dynamisme et d’une créativité sans faille à l’image d’un marché en constante mutation et de consommateurs en perpétuelle recherche d’innovation.

Qu’elle soit visuelle, écrite ou encore dans les moyens déployés, la créativité est l’essence même d’une agence de communication. La pertinence du message, aussi bien sous sa forme graphique que textuelle se révèle être la fondation de l’identité de marque et de la crédibilité qui lui sera témoignée. Nous constatons que les annonceurs s’impliquent de plus en plus dans le processus de création.

Aujourd’hui, il ne s’agit plus simplement de « déléguer » à un prestataire mais bien de « construire » ensemble dans l’objectif de voir grandir et s’épanouir un projet commun. Ce processus ouvert à tous les partis permet de décupler les propositions d’innovation, d’expériences pour s’adapter à un marché avide de nouveauté.

Toutes les idées naissantes au cours des échanges entre annonceurs et agences sont les fruits d’un écosystème ouvert et évolutif laissant présager encore de bien belles et innovantes façons de communiquer.

N’attendez plus une seule minute et montez à bord de la fusée Cassian pour une stratégie de communication sur mesure et adaptée à vos besoins !